10 décembre 2019 10h0024 décembre 2019 18h00 Exposition
12 décembre 2019
18h30à20h00 Vernissage de l'exposition
7 janvier 2020 10h0010 janvier 2020 21h00 Exposition
10 janvier 2020
18h30à20h00 Finissage de l'exposition + performance Waterbowls
Crédit photo : Jens Ziehe

Exposition, performance / Bulles, Perles et Harmoniques

Dans le cadre de Traversées, l’événement artistique et culturel du Projet du Quartier du Palais – du 12.10.2019 au 19.01.2020 – Ville de Poitiers

o-o-o-o.org

Vernissage jeu 12 déc 18H30 // Salle Galilée // Exposition accessible aux horaires d’ouverture de l’Espace Mendès France du jeu 12 au mar 24 déc et du mar 7 au ven 10 jan // Entrée libre

Tomoko Sauvage travaille depuis une décennie avec un instrument de musique qu’elle a inventé en combinant l’eau, la céramique et l’amplification subaquatique. Bulles, gouttes et vagues d’eau, qui font partie des ingrédients de ses expérimentations sonores, sont présentées, dans cette exposition, sous la forme d’une installation, véritable instrument de musique, qui ressemble à un équipement rituel pour la pluie : percussion aléatoire des gouttes d’eau qui coulent de la glace cristalline à côté d’images inédites qui captent ces bulles chantantes.

« Je dois en prendre soin tous les jours. Les bols restent muets quand l’eau reste statique. Ils ont besoin d’un débit constant et de vagues d’eau pour chanter. Pendant la présentation de l’installation la glace fondera inexorablement tous les jours pour produire des précipitations sous forme de goutte à goutte . »

La nature instable et fragile de l’instrument exige l’intimité de l’espace et du temps. Le silence crée l’environnement sonore. Cette performance dans la durée est une forme qui propose une sorte de lenteur de la musique et la relation sensuelle à l’élément.

Finissage ven 10 jan 18H30 avec Waterbowls, performance de Tomoko Sauvage // // Salle Galilée // Entrée libre

 

 

 

Crédit photo : Leo Lopez

Depuis une dizaine d’années, Tomoko Sauvage joue le « waterbowls », un « synthétiseur naturel » de son invention, assemblant l’eau, la céramique et l’électronique. Les gouttes, les vagues et les bulles avec lesquelles elle joue résonnent dans les bols d’eau, sont amplifiées par des hydrophones (microphones subaquatiques) et provoquent des feed-back (larsen) formant des drones ondulants et des harmoniques naturels au gré de la résonance du lieu.

En investissant des matières primordiales à travers des gestes ludiques, Sauvage improvise et interagit avec l’environnement où le jeu tient un équilibre délicat entre l’aléa et la maîtrise. Musique Hydromantique, son dernier album édité chez Shelter Press, fait référence à l’hydromancie, une forme de divination antique pratiquée grâce à l’eau.


Posted by Lieu multiple