Taranta Lanera / Mari Lanera, Victoire Cid-Marcus et Alexia DeFluff

20 novembre 2022 
18h30 → 19h30 Djset rock/electro/pop/tradi & Vijing
20 novembre 2022
18h30à19h30 Djset rock/electro/pop/tradi & Vijing

© f.estival

Djset rock/electro/pop/tradi & Vijing

Dim 20 nov 18H30 // Planétarium // plein tarif : 6,50 € ; tarifs réduits : 4 € ; Joker : 3,50 € sur réservation ICI

chahuts.net

Le projet Taranta Lanera est né de la rencontre entre la tarantelle, musique populaire du sud de l’Italie et l’univers électro de Mari Lanera.

Taranta Lanera, amoureuse de cette musique populaire de l’Italie méridionale, reprend ces airs traditionnels dans le respect des codes en en proposant une version personnelle et inspirée. La voix puise sa puissance dans l’invocation désespérée de l’être aimé, et s’allège dans l’évocation des délices de l’amour, puis s’égare vers des airs frôlant le trip-hop. Des ballades amoureuses au rythme étourdissant et à la mélodie entêtante qui entraînent l’auditeur dans un état de transe. Le son enivrant du tamburello, le grand tambourin salentin, se mélange aux sons des claviers électroniques qui réinterprètent les instruments traditionnels de la pizzica comme la guitare ou le violon. La musique, qui parfois se réfère aux codes de musique rock et cold wave, est souvent répétitive, entêtante, hypnotique dans sa cadence et dans le rythme soutenu par le tabla.

Sur scène, dans une transfiguration fantasmagorique confinant à la sorcellerie et aux rites païens, l’artiste propose une lecture moderne de textes et de rythmes anciens, dans des instrumentations électroniques propices à la rêverie et mettant la parole au centre d’une masse sonore dense et perpétuelle. Comme une parenthèse chantée venant bousculer le quotidien inaudibilisant, Taranta Lanera nous avertit de l’inéluctable inversion des normes qui vient.

teaser:

Mari Lanera

Mari Lanera, aka Mariele Baraziol, est née le 29 août 1981 à Trévise, en Italie.

Dès l’enfance elle est fascinée par le monde du théâtre où son père travaille comme électricien. Elle a accès, toute petite, à la scène, aux concerts classiques, aux spectacles et à l’Opéra, et en même temps elle se balade  dans les couloirs et dans les ateliers, où elle s’imprègne des couleurs, des formes, des odeurs et des lumières du théâtre. Le monde du spectacle devient le milieu dans lequel elle se projette. La musique devient une nécessité.Elle commence très jeune à étudier le violon, ensuite le piano et la guitare. Adolescente, elle découvre le fantastique monde du rock, de la pop, du grunge.

Elle termine le Conservatoire de Venise et part vivre à Bordeaux en 2005. Elle crée en 2018 son projet musical TARANTA LANERA, proposant une lecture contemporaine et électronique des rites anciens et des chansons traditionnelles du sud de l’Italie. Elle joue actuellement dans les deux duo CA’DOR et JEMMMA (et par le passé Psch Pshit, Felindras, LDLF, Zero Branco et L’Avventura). En tant que comédienne, elle a joué pour «Suite N°1» de Joris Lacoste, ainsi que «Les Mauviettes» de la Compagnie des Limbes. En 2017, elle participe au programme de recherches et de création SOTA à la Manufacture Atlantique de Bordeaux.

Depuis 2016 elle travaille sur la conception sonore de spectacles de danse et de spectacles de théâtre comme « La personne qui te harr » de Philippe Rousseau.

Elle anime en 2020 la chorale CHOEUR DE CHÔMEUrSES avec Dina Khuseyn et Emilie Houdent en collaboration avec Chahuts.

Elle fait parti également du projet Pop Corn Protocole du Collectif Charchahm avec Annabelle Chambon • Cédric Charron • Jean-Emmanuel Belot et Emilie Houdent

 

Posted by ptreguer

Inscrivez-vous à la lettre d’info du Lieu multiple