23 mars 2022
18h00à22h00 Conférence performée / buffet / conférence
© Chloé Lavalette

Conférence performée et conférence / Perspectives cutanées

Mer 23 mars à partir de 18H // Espace Mendès France // Entrée libre sur réservation

Dans le cadre de L’humain recomposé – université de Poitiers

L’humain recomposé est un cycle de conférences sous la direction de Lydie Bodiou, maître de conférences en histoire de la Grèce antique, Herma, université de Poitiers et Thierry Hauet, professeur, praticien hospitalier, directeur de l’Irtomit, Inserm, CHU, université de Poitiers.

À l’heure des avancées technologiques grandissantes susceptibles de réparer, remplacer, pallier les déficiences et les défaillances de l’humain, différentes disciplines des sciences médicales, humaines, fondamentales, sociales et d’ingénierie interrogent ce que devient le rapport au corps et à la psyché. Qu’il s’agisse de prothèses, de transplantations, de greffes, de chirurgie, de prise en charge psychique, ce cycle de journées, d’ateliers et de conférences met en débat les avancées et leurs applications dans leurs bénéfices et leurs limites.

18h : La Peau² de Chloé Lavalette // Performance cutanée

De et par Chloé Lavalette, doctorante en Études Théâtrales à l’École Normale Supérieure (PSL Research University) et au sein du programme SACRe (Sciences Arts Création Recherche)

Que se passerait-il si, lors d’une révolution technologique fulgurante, nous nous retrouvions à changer de peau comme nous changeons de smartphone ? Prenant la forme d’une conférence, (la peau2)_redux est une traversée éclair de la réflexion menée par la chercheuse et réalisatrice Chloé Lavalette sur l’avenir de la bio-impression cutanée, actuellement en développement dans plusieurs laboratoires français.

19h : buffet gratuit uniquement sur réservation préalable

20h – Comment la peau fabrique les dieux, les êtres humains et les territoires ?

Conférence de Christine Bergé

Christine Bergé est anthropologue et philosophe des techniques, elle travaille depuis 2015 sur les techniques du corps en relation avec la peau et les situations extrêmes. La peau est un organe tactile capable de se régénérer sans cesse. Cette caractéristique a inspiré des usages culturels (peaux écorchées, transportées, revêtues) qui font de la peau un médiateur dont nous explorerons les aspects symboliques, politiques et religieux.

Posted by Lieu multiple